SDP

Essai Stimulateur de Défense des Plantes

 

Responsable de l'essai : Guerre Simon, Cazaban Baptiste, Preuilh Raphaël, Sanitas Nicolas

Mise en ligne : Sanitas Nicolas

 

Contexte

Dans un contexte toujours plus important de réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, il faut trouver des solutions alternatives telles que les Stimulateurs de Défense des Plantes. Nous avons décidé de nous pencher sur une méthode de lutte alternative aux fongicides utilisés contre la fusariose et la septoriose.

Les SDP sont des molécules originellement produites, par le ravageur ou la plante, que l’on appelle « éliciteurs ». Ils induisent des réactions chimiques, physiques, et physiologiques de la plante. Les molécules produites peuvent être répulsives, comme les phytoalexines qui agissent et isolent le pathogène entre 12 et 24 heures de par sa nature lipidique. Certaines sont stimulantes, en épaississant les tissus de défense du végétal (cuticule, cytoplasme, lignine). D’autre sont agressives, de par leur nature toxique. Enfin, le végétal peut rentrer en hypersensibilité, où les cellules infectées (présentant un fort taux de phytoalexines) sont "volontairement" détruites. Ces réactions de défense permettent donc de répondre directement à une attaque. Le but des SDP serait ainsi de mettre en place les réponses défensives, de manière préventive, avant l’apparition du pathogène afin que les dégâts subis par la culture soient limités.

Deux essais ont été mis en place sur la plateforme expérimentale du lycée, en blé tendre et blé dur. Le premier concerne la fusariose (maladie d’épi), et le second la septoriose (maladie du feuillage). Ces deux maladies, présentes dans le Lauragais, ont en effet un impact sur le rendement (en quintaux par hectare), et la qualité (taux de protéines / présence de mycotoxines) du blé dur, typique de la région. Elles sont donc importantes à contrôler, du fait de leur impact sur les récoltes, et de leur potentiel développement, de nouvelles souches résistantes contribuant à la suppression de certains fongicides.

Dans le cadre du règlement n°1107/2009 du 21/10/09, si une action sur le bio-agresseur est reconnue, le produit rentre dans la norme phytosanitaire.

 

Objectifs

- Réduire la consommation en fongicides conventionnels

- Combiner les SDP aux stratégies de gestion des maladies (leviers agronomiques, et luttes génétique et chimique)

 

Protocole et dispositif  : Maladie d'épi (fusariose)

Un blé dur a été implanté en semis direct sur cannes de sorgho non broyées. Plante amplificatrice, ce dernier favorise l’infestation du blé dur par la fusariose. La variété choisie est un Babylone, tolérant à la fusariose.

La pression maladie étant forte, la préconisation en lutte chimique reste classique, à pleine dose de Kestrel.

Un seul traitement est effectué au stade floraison afin que la bouillie atteigne au mieux l’épi, pleinement ouvert, et que le maximum de principe actif ait la meilleure efficacité possible. Les différents SDP sont associés à une demi-dose de Kestrel, afin de tester l'efficacité de la lutte chimique combinée à la lutte biologique.

 

NB : les produits sont codés dans un souci de confidentialité

 

 

Stade Floraison

1

TNT

2

KESTREL

3

KESTREL 1/2 D

4

 KESTREL 1/2 D

SDP10

5

SDP11

6

SDP5

7

SDP4

8

SDP10’

 

 

Protocole et dispositif  : Maladie de feuillage (septoriose)

L’essai est implanté sur un précédant tournesol afin de limiter la pression septoriose. De plus, la variété de blé Tendre choisie est un Solehio, relativement tolérant à cette maladie cryptogamique.

Un premier traitement de SDP est réalisé au stade deux nœuds. Un second traitement serait théoriquement épandu, associant viverda à demi-dose et SDP, au stade dernière feuille étalée. Cependant, notre but étant de limiter la consommation en fongicides, ici le viverda, ce second traitement ne sera appliqué que si la pression maladie est forte.

 

NB : les produits sont codés dans un souci de confidentialité

 

Stade 2 noeuds

Dernière feuille étalée

1

  TNT

2

 

VIVERDA (Ref. agri)

3

 

VIVERDA 1/2D Ref agri

4

SDP1

VIVERDA 1/2D Ref agri 

SDP1

5

SDP2

SDP2

6

SDP3

SDP3

7

SDP4

SDP4

8

SDP5

SDP5

9

SDP6

SDP6

10

SDP7

SDP7

11

SDP8

SDP8

12

SDP9

SDP9

 

Date de dernière mise à jour : 26/05/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site