Essai Couverts Végétaux

Responsables de l'essai : Sandra Poirier - Bertrand Pechou - Pierre Boudes - Mallory Daumas - Marlène Auria - Marianne Blondeau.

Contexte de l'essai :

Dans le cadre de la directive nitrate et le découpage de la France en zone vulnérable, la mise en place de couverts végétaux pendant la période hivernale, dans les zones à risques est devenue une obligation pour une grande partie des agriculteurs afin de limiter voir empêcher la lixiviation des nitrates dans les cours d'eau. Actuellement, ces zones concernent selon le dernier zonage établie en 2013 près de 55% de la surface agricole française.

Au niveau de la région du Lauragais, dans les sols à tendance argilo-calcaire se pose donc de nos jours la question de la difficulté d'implantation des couverts ainsi que leurs destructions.

L'implantation des couverts végétaux dans les zones vulnérables est également devenue une nécessité dans les systèmes agricoles du Lauragais, dans lesquels la rotation blé dur-tournesol est largement répandue. En effet, la pression adventice dans ces systèmes rotationnels est très forte, de ce fait la mise en place d'un couvert pendant l'hiver doit pouvoir permettre de diminuer le stock semencier du sol et bloquer le développement des adventices. 

Objectif de l'essai : 

Dans ces conditions, l'objectif de l'essai couverts végétaux développé sur l'exploitation du lycée est d'étudier l'intégration optimale d'un couvert d'inter-culture dans un système typique de la région agricole du Lauragais.

Pour ce faire, il convient dans notre essai de :

- Tester différentes dates de semis, espèces et assemblages d’espèces, pour mettre en place un couvert couvrant efficacement la parcelle : levée et pousse rapide, biomasse élevée, bonne couverture physique, absorption d’azote, racines structurantes et piégeage des nitrates.

- Déterminer des modalités et des dates de destruction efficaces, à moindre coût, et permettant une préparation du semis de tournesol en conditions optimales, malgré nos conditions délicates.

 

Le protocole expérimental :

L'essai couverts végétaux mis en place cette année nous permet de travailler dans le prolongement de l'essai CIPAN mis en place l'année précédente. Nous avons conservé toutefois le mélange avoine + luzerne puis nous avons intégré de nouvelles associations de couverts dans l'expérimentation.

Nous testons l'implantation de 5 types de couverts à 2 dates de semis différentes, au 26 Juillet et au 10 Septembre. Les modalités de destruction sont réalisées perpendiculairement aux semis des couverts. Nous testons au total 9 modalités de destructions, dont 2 à l'automne (Labour et Vibroflex) que nous avons déjà réalisés sur une partie des couverts, ainsi que 7 autres modalités qui vont être effectuées en sortie hiver. Néanmoins, ces dernières ne sont pas encore définitivement calées (surtout pour la destruction mécanique) à cause des conditions climatiques actuelles très contraignantes (pluies) ayant un impact négatif sur l'efficacité de destruction des couverts.

 

 Remarque : Dans chaque type de couverts nous avons intégré une légumineuse afin d'éviter un éventuel effet dépressif.

Le dispositif expérimental :

 

 

Remarque : Nous avons semé chaque couvert sur une longueur de 40 mètres ainsi que sur une largeur de 6 mètres. La largeur totale du dispositif avec l'ensemble des modalités de la première et seconde date de semis est donc de 65 mètres.

 

Date de dernière mise à jour : 04/02/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×