Gestion des adventices sur céréale à paille

Responsable de l'essai : BATIGNE Maxime, DERYCKE Grégoire, IOP Mathilde, SEGAFREDO Thomas

Responsable de la publication : BATIGNE Maxime

 

Contexte de l'essai

Pendant plusieurs années, la tendance a été de privilégier la stratégie de désherbage sortie hiver avec des herbicides foliaires à base de molécules comme les inhibiteurs de l'ACCase et les inhibiteurs de l'ALS. Cette stratégie, dans le contexte d'un retour fréquent des cultures d'hiver et d'opérations culturales répétitives telles que le labour, a conduit à l'apparition de populations d'adventices résistante comme le ray-grass et la vulpie.

Ces résistances imposent de s'orienter vers des programmes de désherbage entrée hiver (pré-levée/post-levée précoce) avec des herbicides racinaire tel que le chlortoluron, complété éventuellement par un rattrapage sortie hiver. Cependant, l'engagement dans le programme Ecophyto et la probable interdiction dans les années à venir des molécules herbicides racinaires obligent à repenser les stratrégies de désherbage en mobilisant en priorité les leviers agronomiques.

  • Allongement de la rotation et diversification des cultures. L’objectif est de perturber le cycle de développement des adventices en alternant cultures d'hiver et cultures de printemps ce qui introduit une forte variabilité dans les dates de semis.
  • Recours moins fréquent au labour. Un labour trop fréquent fait remonter les graines d'adventices et ne permet pas l'épuisement du stock semencier de celles à fort TAD (taux annuel de décroissance) comme le Ray-grass.

  • Le décalage de la date de semis permet de limiter les levées des graminées automnales (vulpins, bromes et dans une moindre mesure ray-grass) mais a également un effet sur coquelicots, capselles, pensées… L’efficacité de cette technique est d’autant plus importante qu’elle est couplée à un ou plusieurs faux-semis.

  • La densité de semis. Si elle est plus importante, elle peut limiter le développement des adventices.

  • Désherbage mécanique sur adventices jeunes

  • Alternance des solutions chimique de désherbage : modes d’action, spectres d’efficacité (gestion des espèces « difficiles »)

 

 Dans le cadre d’un programme post-levée précoce avec un éventuel rattrapage en sortie hiver, une augmentation de la densité de semis permettra de combler les pertes causées par un passage en post-levée précoce. Il sera d’autant plus efficace que les adventices seront moins développées que la culture mise en place, elles seront donc plus fragiles et ainsi l’efficacité de l'herbicide sera accrue. Un passage en sortie hiver peut être réalisé si certaines adventices ont résisté au premier passage.

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 23/05/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site